Amende pour ceux qui n’ont pas une façade propre de leur maison ou de leur entreprise – Noticias de Chihuahua – La Parada Digital

Amende pour ceux qui n’ont pas une façade propre de leur maison ou de leur entreprise – Noticias de Chihuahua – La Parada Digital, jacquin couvreur


Nouvelles de Ciudad Juárez, Chihuahua.- La Direction de la propreté lancera une campagne de sensibilisation auprès de la population afin que les voisins et les entrepreneurs puissent mettre en pratique quelque chose qui n’a pas été vu à Juárez depuis de nombreuses années, que chacun de nous a nettoyé devant chez lui, a annoncé Gibran Solís, chef d’unité.

Il a également déclaré qu’après cette campagne, à partir de janvier, ils intensifieraient les travaux d’inspection dans toute la ville pour détecter les terrains vacants, les maisons et les entreprises qui se sont sali le front, et s’ils hésitent à nettoyer, une pénalité leur sera appliquée.

Il a dit qu’avec les croisades pour ma colonie et les activités quotidiennes de la direction de Limpia, ils font de leur mieux pour garder la ville plus propre, mais les citoyens doivent absolument être impliqués.

Il a indiqué que ces actions sont menées sur la base du Règlement sur le nettoyage et la régénération urbains qui établit clairement l’obligation des citoyens de garder la façade de leur maison propre.

« Nous voulons penser que nous n’allons accéder qu’aux invitations et que le public prendra conscience de la culture du nettoyage, mais dans le cas indésirable, nous devrons appliquer des sanctions aux personnes qui ne se conforment pas et sont réticentes. nettoyer », a-t-il prévenu.

Il a fait remarquer que les sanctions sont fournies en unités de mesure et de mise à jour (UMAS), dont la valeur actuelle est de 89,62 pesos.

« Sur cette base, l’amende la plus forte pouvant être appliquée est d’un montant de 100 UMAS, équivalent à 8 960 pesos, et qui est appliquée lors du lancement, de l’abandon ou de l’autorisation de rejet de déchets de toute nature dans des lieux non autorisés, publics ou privés, ejidal ou fédéral, qui pourrait devenir un dépôt de gravats ou une décharge », a-t-il expliqué.

Ici, il est important de noter que les propriétaires de terrains vacants doivent être conscients de leur propriété afin qu’elle ne devienne pas un dépotoir ou un dépôt de gravats illégal, sinon c’est l’un des cas où cette sanction forte sera appliquée.



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *