Ce qui s’en vient : 68 % des entrepreneurs en construction sont optimistes pour 2022

Ce qui s’en vient : 68 % des entrepreneurs en construction sont optimistes pour 2022, jacquin couvreur


(TELAM) – 68% des entrepreneurs consultés dans une étude d’opinion étaient optimistes quant à la croissance de l’activité dans le secteur de l’immobilier et de la construction au cours de 2022, selon un rapport présenté aujourd’hui par le Groupe Construya.

La 19e édition de l’étude d’opinion Construya « a trouvé optimisme des hommes d’affaires et des professionnels du secteur dans tout le pays, qui exigent en tout cas une plus grande stabilité des taux de change et un accès au crédit ».

« 68 % des personnes interrogées sont optimistes pour 2022 et pensent que l’année prochaine, le niveau d’activité dans le secteur de l’immobilier et de la construction augmentera ou dans le pire des cas ça restera le même », souligne le rapport.

Les travaux du Groupe Construya soulignent que « 92% des réponses au niveau national affirment que c’est le secteur privé qui anime le secteur à travers des petits, moyens et grands travaux, et des rénovations ou extensions ».

La région la plus optimiste est la NOA, où 33% des personnes interrogées s’attendent à une activité 2022 plus importante ; en revanche, 42% des personnes interrogées dans la région de Cuyo pensent que l’activité va baisser dans les prochains mois (42%).

En termes d’activités, les sociétés immobilières ont été le secteur le plus touché en 2021, avec près de la moitié d’entre elles (48 %) voyant une baisse de leurs opérations.

« Les données ne sont pas surprenantes, car on sait l’impact négatif qu’ont eu le taux de change et l’écart de change, en restreignant les opérations de vente et d’achat d’unités finies et en encourageant la construction à partir du puits », indique le rapport. le plus optimiste pour 2022.

L’enquête sectorielle a été réalisée entre le 15 et le 29 novembre 2021, elle avait une portée nationale et 420 réponses ont été obtenues.



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *