Ce qu’il faut savoir avant de construire une maison dans une communauté fermée

Ce qu’il faut savoir avant de construire une maison dans une communauté fermée, jacquin couvreur


Afin d’éviter qu’une étape aussi belle que la planification d’une nouvelle maison familiale ne tourne quelques gris, chaque propriétaire qui est prêt à construire sur un terrain dans un country club ou une communauté ferméeVous devez savoir ce dont vous avez besoin et connaître les quatre éléments suivants :

Régulation

Généralement, lors de l’acquisition d’un terrain dans un country club ou une gated community, l’Institution remet au tout nouveau propriétaire-partenaire-consortium l’ensemble des règles qui régissent la vie sociale dans cette communauté. Dans cet ensemble de règlements, il y a le Règlement intérieur de construction.

Il est essentiel que le règlement de construction susmentionné et tous les règlements complémentaires liés au processus de construction soient lus attentivement par le propriétaire et par l’architecte et / ou l’entreprise de construction. Le professionnel désigné préparera le projet conformément à toutes les conditions et restrictions contenues dans la réglementation en vigueur.

Tous les règlements de construction établissent : des retraits minimaux obligatoires, pour mettre en œuvre la construction, des indices FOT (Total Occupancy Factor) et FOS (Floor Occupation Factor) qui indiqueront les surfaces autorisées à être construites, la surface minimale de construction dans un lot, le régime de mise en œuvre des pergolas et garages, régime sur les espèces d’arbres existantes, entre autres questions importantes.

Présentations

Le projet doit être présenté, tout d’abord, avant la autorités de quartier et puis devant lui municipalité correspondant et le Collège des architectes.

Avant de commencer tout travail à l’intérieur du lot, le projet doit avoir l’approbation du « Commission des Travaux d’Architecture et d’Urbanisation » et de la Commune à laquelle il correspond selon la localisation de l’urbanisation.

Étant donné que l’approbation municipale prend généralement plus de temps, Afin de favoriser la construction et de faciliter le processus pour le propriétaire, certains quartiers autorisent généralement le début des travaux avec la présentation du plan municipal, alors qu’ils n’accorderont pas la fin des travaux internes sans la présentation du plan correspondant approuvé par le Municipalité.

Droits de construction

Tout travail génère l’obligation de payer droits de construction. Si lesdits travaux sont exécutés au sein d’un Country Club ou d’un Quartier Privé, outre les droits de construction municipaux, les droits de construction internes sont susceptibles d’être perçus par l’Administration.

Dans certaines entités en développement, comme incitation à la construction, Le Developer Business Group accorde généralement des avantages et/ou des primes sur les droits de construction internes, pendant une certaine période de temps.

Les droits de construction municipaux, selon la municipalité en question, sont généralement réglés en deux étapes, un pourcentage au début du processus d’approbation et le solde, lors de la gestion du processus de fin de travail.

Alors que la majorité des Droits de Construction Internes sont réglés sur une base mensuelle, séparément dans le compte courant de chaque propriétaire avec le règlement mensuel des dépenses, pendant la durée des travaux.

Ce qu’il faut savoir avant de construire une maison dans une communauté fermée, jacquin couvreur
Pour que le personnel de travail puisse entrer dans le quartier, le responsable des travaux doit présenter une liste avec des informations détaillées sur les travailleurs avant la zone de la porte.LA NATION

Afin d’éviter des travaux paralysés, la plupart des Règlements de Construction des Institutions déterminent délais maximaux de prolongation des travaux, après avoir établi la perception des amendes pour de telles infractions.

Personnel de construction

Afin de faire entrer le personnel de construction dans un country club ou un quartier privé, le professionnel désigné par le propriétaire comme responsable des travaux (architecte, ingénieur, constructeur, gestionnaire ou contremaître d’une entreprise de construction) doit présenter devant la zone de but : la liste des le personnel avec indication des nom et prénom, pièce d’identité, type et numéro ; Copies du contrat ART et formulaire N°931 (AFIP – charges sociales) ou, à défaut, d’une police d’assurance contre les accidents corporels. Certaines entités exigent également un extrait de casier judiciaire obtenu auprès du Registre national argentin de la récidive.

Le règlement de construction ou règlement complémentaire fixe le heures autorisées pour le travail sur site. Généralement c’est du lundi au vendredi de 8h à 16h ou 17h et l’interdiction d’entrée des matériels les jours de pluie et pendant 48h. après ça.

Jusqu’à présent, les exigences auxquelles chaque propriétaire devra répondre lors de la construction de sa maison dans une urbanisation. Maintenant pour la meilleure partie : ceux des sujets spécifiques au projet de la future maison qui seront définis avec le professionnel embauché, qui jouera un rôle très important tout au long de la construction.

Parmi ces aspects qui font de l’expérience de construire une maison dans un quartier quelque chose de valorisant et de positif, il est possible de souligner :

* L’auteur Roxana Di Donato est la fondatrice d’Ethics® Business Counselling



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *