Coffrage de poteaux – Assemblage de coffrage – Pose d’étai

Coffrage de poteaux – Assemblage de coffrage – Pose d’étai, jacquin couvreur


Selon le type de structure utilisé dans un bâtiment, les colonnes remplissent des fonctions différentes. Dans une maison, réalisée en Maçonnerie Confinée, les colonnes remplissent la fonction de « lier » les murs de briques.

COFFRAGE DE COLONNE

Une fois le mur relevé, le coffrage des poteaux est assemblé. Ceux-ci serviront de moule lors de la coulée du béton, lui donnant les formes et les dimensions précisées dans les plans.

Les coffrages sont des structures soumises à divers types de charges qui peuvent avoir des amplitudes très importantes.

Il y a trois conditions de base à prendre en compte dans la construction du coffrage :

  • Sécurité
  • Précision des mesures
  • Économie

De ces trois exigences, la plus importante est la sécurité. Fréquemment, des accidents se produisent sur le chantier causés par la défaillance du coffrage et qui sont produits principalement par la non prise en compte de l’ampleur réelle des charges, par l’utilisation de bois en mauvais état, par des sections insuffisantes et par des procédures de construction inadéquates.

La qualité du coffrage est également liée à la précision des mesures, des alignements et de la plomberie, ainsi qu’à la finition des surfaces de béton.

Enfin, le rôle du coffrage doit être pris en compte dans le budget final de la construction de la maison. La bonne sélection du bois, sa bonne utilisation et sa conservation sur chantier, contribuent de manière significative à la réduction des coûts sur chantier.

à. Préparation du coffrage

La première chose à faire est de vérifier l’existence en quantité et en qualité de tous les intrants à utiliser, tels que planches, barres, accessoires, etc.

Le bois et les planches à utiliser pour le coffrage doivent être en bon état, exempts de déchets et seront rejetés s’ils présentent des courbures ou des déformations qui endommagent la forme finale de l’élément à couler.

Les côtés du coffrage des poteaux sont constitués de planches de 1″ ou 1 1/2″ d’épaisseur de largeurs variables, selon les dimensions des poteaux (généralement des largeurs de 8″ sont utilisées).

Les coffrages commenceront par assembler le bois, c’est-à-dire qu’ils découperont et assembleront une pièce avec une autre en vérifiant son alignement et son bon état (voir figure 101).

Coffrage de poteaux – Assemblage de coffrage – Pose d’étai, jacquin couvreur

De même, les surfaces des coffrages qui seront en contact avec le béton seront baignées d’huile, afin d’éviter que le bois ne colle au béton durci. Cela facilitera le décapage.

b. Installations encastrées et revêtements

Si les plans précisent l’emplacement de certains points électriques encastrés dans les colonnes, tels que les boîtiers rectangulaires pour les interrupteurs et certains tuyaux, ces accessoires doivent être correctement fixés au coffrage ou à l’acier d’armature. Cela garantira sa stabilité lors du coulage du béton.

De même, avant de mettre en place le coffrage, il est très important de vérifier que les entretoises des poteaux ont collé des blocs de béton de 2 cm d’épaisseur, ce qui les empêchera de coller au coffrage. De cette façon, il sera garanti que l’acier de ces colonnes a le revêtement adéquat qui leur permet de ne pas rouiller à l’avenir (voir figure 102).

Coffrage de poteaux – Assemblage de coffrage – Pose d’étai, jacquin couvreur

En général, les colonnes situées dans les portes d’entrée métalliques, elles sont hachées et le renfort longitudinal de celles-ci est soudé aux barres métalliques. Ce n’est pas pratique, car les tiges d’acier ne doivent jamais être soudées. Ce qu’il faut faire, c’est placer une ancre, qui se compose d’une plaque métallique avec deux tiges d’acier. Cette plaque métallique est fixée à la colonne en attachant les deux fers de la plaque aux tiges longitudinales de la colonne, avant la coulée. Plus tard, lorsque le coffrage est retiré, les barres peuvent être soudées à la plaque métallique.

c. Assemblage de coffrage

Pour assembler le coffrage, il faut d’abord repenser les lignes des poteaux avec leurs axes et dimensions correspondants.

Les planches utilisées pour former la colonne seront réunies par des pinces ou des barres au maximum tous les 50 cm. Pour cela, on utilisera des lattes de 2 « x 4 », 3 « x 3 » ou 3 « x 4 », dans des longueurs qui dépendent des dimensions des colonnes et du système de serrage adopté.

A noter que dans les sections inférieures, les séparations sont plus faibles, puisque la pression exercée par le béton frais est beaucoup plus importante que celle des sections supérieures (voir figure 103).

Coffrage de poteaux – Assemblage de coffrage – Pose d’étai, jacquin couvreur

Un fil à plomb doit être installé sur un site fixe, pour vérifier la verticalité lors du processus de vidange.

Pour attacher les planches, nous avons utilisé des templiers en fil noir # 8. Il ne doit pas y avoir d’espaces vides entre le mur et le coffrage où le béton peut s’écouler lors du coulage (voir figure 104). Pour sceller les joints entre les planches, vous pouvez utiliser des sacs de ciment préalablement humidifiés.

Coffrage de poteaux – Assemblage de coffrage – Pose d’étai, jacquin couvreur

Dans le cas d’un coffrage d’angle, il faut vérifier que ses faces sont perpendiculaires à un carré.

ré. Placement de la jambe de force

Ensuite, le coffrage sera fixé contre le sol au moyen d’entretoises pouvant être de 3″ x 3″, 2″ x 4″ ou 3″ x 4″, supportées par des supports fixés au sol ou sur les dalles correspondantes des mezzanines . Ces éléments, en plus d’assurer l’aplomb des coffrages, leur assurent un contreventement.

Lors de la finition du coffrage, il est très important de vérifier qu’il a été complètement vertical. Cela se fait à l’aide du fil à plomb, et lorsqu’il s’agit d’un coffrage d’angle, on vérifiera que ses faces sont perpendiculaires à un carré (voir figure 105).

Coffrage de poteaux – Assemblage de coffrage – Pose d’étai, jacquin couvreur

Enfin, il est recommandé de vérifier la zone de travail pendant le processus de coffrage, car il est très courant de trouver du bois avec des clous au sol qui, en marchant dessus, peuvent provoquer de graves accidents.

Considérations :
  • Il est conseillé de stocker le coffrage dans des endroits secs et aérés. N’oubliez pas de les nettoyer après utilisation, cela évitera qu’elles se cambrent.
  • Dans le cas où une colonne est en formation qui jouxte le mur d’une propriété voisine, une feuille de tecknopor doit être placée pour préserver la séparation entre les deux propriétés. Cette séparation est très importante, car elle permettra à notre maison de se déplacer de façon autonome lors d’un tremblement de terre sans entrer en collision avec la maison voisine.





Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *