Ils construiront 50 maisons écologiques pour les familles pauvres à El Seibo

Ils construiront 50 maisons écologiques pour les familles pauvres à El Seibo, jacquin couvreur


Le Seibo. – Le président Luis Abinader a donné vendredi le premier pitch pour la construction de 50 maisons écologiques dans la communauté de Villa Guerrero, d’El Seibo, avec lesquelles il bénéficiera aux familles aux ressources économiques limitées et qui vivent dans des conditions de vulnérabilité et d’extrême pauvreté.

L’initiative est la première étape d’un projet composé de 100 solutions de logement, qui vise à améliorer la qualité de vie des résidents de cette communauté.

Le Premier ministre était accompagné du ministre Neney Cabrera, chargé des projets stratégiques et des programmes spéciaux de la présidence (Propeep), l’entité à travers laquelle le gouvernement réalisera les travaux, ainsi que du président du Sénat, Eduardo Estrella ; le sénateur de la province, Santiago Sorrilla ; le maire Léo Francis ; Gouverneur Irene Martínez; et le conseiller juridique du pouvoir exécutif, Antoliano Polanco Romero ; parmi d’autres fonctionnaires.

Lors de son discours, le président Luis Abinader a déclaré que l’une des plus grandes satisfactions d’être président est de pouvoir changer la vie des gens et que ce projet de logement écologique cherche à atteindre cet objectif.

«C’est ce qui me donne la plus grande satisfaction de voir la joie sur leurs visages, sachant que leur vie va changer. Alors bravo aux bénéficiaires des maisons qui, j’en suis sûr, vont changer leur vie », a déclaré le chef de l’Etat.

De même, le gouverneur a chargé le ministre Neney Cabrera de procéder à la réparation de 150 maisons situées dans la zone où seront construites les maisons écologiques.

Pour sa part, Neney Cabrera a souligné dans son discours que l’initiative de construction de logements respectueux de l’environnement vise à promouvoir une culture civique responsable, en vivant ensemble de manière apaisée et responsable, avec des réglementations urbaines et la jouissance des services publics de base.

Il a déclaré qu’il s’agit d’une démonstration claire que le président Luis Abinader promeut l’utilisation de la technologie comme un mécanisme efficace pour briser le cercle vicieux de la pauvreté et ainsi honorer la vie des Dominicains.

Le responsable a indiqué que ces 50 premières maisons coûteront 75 millions de pesos, avec lesquels il espère également stimuler l’économie des communautés adjacentes.

Il a souligné que le don du terrain, de 5 800 mètres carrés, par le Consortium Central Romana, démontre la responsabilité sociale d’entreprise de cette entreprise, et montre sa volonté de contribuer à résoudre une partie des difficultés rencontrées par ces familles, en n’ayant pas de propre toit.

Cabrera a souligné la transparence avec laquelle le président Abinader utilise les ressources publiques et son sens aigu de la solidarité et de la détermination pour changer la vie des Dominicains et retrouver la dignité de nombreuses familles qui ont vécu pendant des années dans des conditions précaires.

Le ministre Cabrera a assuré qu’à travers ce projet, les familles bénéficieront d’un impact qui améliorera leur qualité de vie, avec la possibilité de vivre dignement sous un toit respectueux de l’environnement.

A propos des maisons

Les maisons écologiques auront une superficie de 38,5 mètres carrés, avec une galerie, un salon, une salle à manger et une cuisine, deux chambres, une salle de bain, un jardin avant et un patio.

Egalement eau potable, évacuation sanitaire, panneaux solaires pour favoriser l’utilisation des énergies renouvelables, éclairage extérieur, voies d’accès à la circulation automobile, parkings, piétons et une aire de classement des déchets solides.

De plus, les maisons auront des murs en polystyrène expansé, avec des profilés en aluminium, un système antisismique, un réducteur de chaleur, des murs insonorisés pour réduire le bruit de l’extérieur, une faible consommation d’électricité et un temps de construction minimum.

Il s’agit du quatrième projet de construction de logements écologiques que le gouvernement a annoncé jusqu’à présent ce mois-ci et le troisième au cours des deux dernières semaines, des actions qui visent à rendre digne la vie de centaines de familles vivant dans l’extrême pauvreté dans différentes régions du pays.

Une centaine de ces solutions de logement écologique seront construites à El Barro, dans la municipalité de Peralta, à Azua ; 40 dans le quartier Don Bosco de Barahona et 50 à Caña Honda, San Cristóbal. Dans tous ces projets, le chef de l’État a présidé la cérémonie d’ouverture avec les palais respectifs.




Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *