L’AFI a dénoncé au tribunal d’anciens responsables du gouvernement de María Eugenia Vidal

L’AFI a dénoncé au tribunal d’anciens responsables du gouvernement de María Eugenia Vidal, jacquin couvreur


L’inspecteur de l’Agence fédérale de renseignement (AFI), Cristina Caamaño, a présenté ce lundi à la justice fédérale de La Plata une plainte pénale avec la contribution de matériel audiovisuel qui représente une réunion à la mi-2017 au cours de laquelle des hommes d’affaires de la construction de la Ville et anciens responsables du gouvernement de Buenos Aires de Cambiemos qui, selon la présentation, se sont rencontrés pour « promouvoir une enquête » contre Juan Pablo « El Pata » Medina.

A cette époque dans la Ville, plusieurs hommes d’affaires du BTP avaient dénoncé des « conflits » avec Médine sur fond de « provocations » lors de la réalisation de travaux. L’Uocra traversait déjà des moments de tension entre « d’autres problèmes internes ».

La plainte pénale a été déposée devant le Tribunal pénal et correctionnel fédéral de La Plata 3, dirigé par Ernesto Kreplak, a-t-on officiellement annoncé.

Selon Caamano, le ministre du Travail de Buenos Aires de l’époque (Marcelo Villegas), le ministre des Infrastructures (Roberto Gigante) et l’ancien secrétaire adjoint à la Justice de la province (Adrián Grassi) ont participé à cette réunion, ainsi qu’un sénateur ( Juan Pablo Allan), le maire de La Plata (Julio Garro) et cinq hommes d’affaires de la construction.

Il s’agissait de Marcelo Jaworski, PDG de Copetro ; Fabián Cusini, constructeur et organisateur immobilier, président d’Agrineco ; Fernando Sacrachi, directeur de l’ACIP ; Guillermo Moretto, président du Collège des architectes de La Plata, trois personnes qui n’ont pu être identifiées et trois autres uniquement mentionnées par leurs prénoms.

« Ils parlent d’une Gestapo pour mettre fin aux syndicats, c’est ce que dit celui qui était ministre du Travail, c’est comme un médecin qui dit qu’il veut tuer des patients, ou un enseignant qui ne veut pas enseigner l’écriture ou la lecture, c’est tout ce qui est mal ce qui est dit dans cette réunion « , a déclaré l’auditeur.

En ce sens, il a ajouté: « La justice doit le déterminer mais apparemment Vidal en a la responsabilité, car si ses ministres tiennent une telle réunion, il est difficile pour le gouverneur de ne pas le savoir. »

Les images montrent Villegas donnant des assurances aux hommes d’affaires présents de la mise en œuvre d’une stratégie coordonnée avec le pouvoir judiciaire et approuvée par « Nation et province » pour promouvoir une enquête et obtenir des poursuites contre les dirigeants syndicaux du secteur de la construction.

Dans les audios, on entend le ministre Villegas dire : « Croyez-moi, si j’avais pu, et je vous le refuserai n’importe où, si je pouvais avoir une Gestapo, une force d’assaut pour achever toutes les guildes, je le ferais. »

De plus, selon ce qui est entendu dans les images, le plan présumé ne visait pas seulement les syndicats, mais aussi les travailleurs publics.

L’information a été retrouvée par l’AFI dans des vidéos enregistrées lors de la réunion dans une salle du Banco Provincia de La Plata et fait partie de la plainte présentée ce matin par l’inspecteur Caamaño, devant la justice fédérale de La Plata, pour que le juge porte une enquête pour commission présumée d’un crime grave d’action publique.

La médina « Pata » a été détenue trois mois après cette réunion.

Trois mois après cette réunion, le 27 septembre, le chef de l’Uocra à La Plata, Juan Pablo « Pata » Medina, a été arrêté et à cette occasion, les chambres de commerce et l’ancien gouverneur, María Eugenia Vidal, et l’ancien président Mauricio Macri ont célébré la situation.

« La menace n’est pas le chemin; aujourd’hui, il n’y a pas de place pour la pression; nous n’allons pas vivre avec ça, il y a une Justice qui ne veut pas vivre avec ça », a déclaré le gouverneur à l’époque.

Après la diffusion des vidéos, la communauté politique et syndicale a condamné ces « pratiques visant à détruire l’activité syndicale ».



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *