Le gigantesque investissement d’Intel pour sa nouvelle usine de semi-conducteurs

Le gigantesque investissement d’Intel pour sa nouvelle usine de semi-conducteurs, jacquin couvreur


Le gigantesque investissement d’Intel pour sa nouvelle usine de semi-conducteurs, jacquin couvreur



Le gigantesque investissement d’Intel pour sa nouvelle usine de semi-conducteurs, jacquin couvreur


©Google
Intel 12ème génération

Intel a révélé ses plans pour construire une installation de semi-conducteurs dans l’Ohio, aux États-Unis, celui que le PDG de la société, Pat Gelsinger, espère devenir « le plus grand site de fabrication de silicium de la planète ». La société est prête à investir 20 milliards de dollars (17,52 milliards d’euros) pour construire le site sur un terrain de 4 km2 à New Albany, situé à la périphérie de Columbus, dans l’Ohio. Les plans initiaux d’Intel comprennent la construction de deux usines de fabrication de semi-conducteurs sur la propriété qui emploieraient 3 000 personnes. La construction sur le site devrait commencer cette année et Intel s’attend à ce que les usines soient opérationnelles d’ici 2025.

La Maison Blanche a « fortement découragé » Intel d’augmenter la production de puces en Chine. L’administration a fait pression pour que les entreprises fabriquent des puces aux États-Unis pour faire face à la pénurie mondiale actuelle. À leur tour, les entreprises ont fait pression sur le président pour financer la recherche et la fabrication de semi-conducteurs. Cependant, il convient de noter qu’étant donné que la construction de nouvelles usines prend des années, des projets comme celui-ci ne pourront pas aider à résoudre les pénuries de la chaîne d’approvisionnement de si tôt.

Intel a expliqué qu’il avait examiné 38 sites différents aux États-Unis pour l’installation, mais qu’il a finalement choisi l’Ohio en raison de tout l’espace qu’il pouvait utiliser. C’est une zone très étendue et très constructible.

Parallèlement, il est possible pour l’entreprise d’installer une usine de semi-conducteurs en Europe, bien que l’emplacement n’ait pas encore été décidé.



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *