Les parents d’enfants morts dans l’incendie font toujours l’objet d’une enquête

Les parents d’enfants morts dans l’incendie font toujours l’objet d’une enquête, jacquin couvreur


Les parents d’enfants morts dans l’incendie font toujours l’objet d’une enquête, jacquin couvreur
La maison où vivaient les enfants a été complètement incendiée.


Après le terrible événement qui a endeuillé la commune de Guasdualito dans la nuit de ce vendredi 24 décembre, où cinq petits frères ont perdu la vie à la suite d’un incendie dans leur maison, les enquêtes des autorités se poursuivent.

Selon le rapport de police de la municipalité de Páez de l’État d’Apure, à leur arrivée sur les lieux de l’incident, ils ont trouvé les corps des cinq (05) nourrissons, âgés respectivement de 1, 3, 4, 6 et 7 ans.

Une commission des pompiers de l’État d’Apure et une commission du corps d’enquêtes criminelles, scientifiques et criminelles de Guasdualito, qui enquêtent sur l’affaire, se sont déplacées sur le site.

Les parents identifiés comme Kleiver Valero et Belkys Yolanda Acevedo ont été emmenés au siège du CICPC, restant sous enquête pour négligence dans la prise en charge des enfants.

De même, on savait que la cause de l’incendie et plus tard de la mort des enfants faisait l’objet d’une enquête.

Mort par suffocation

Dans les deux cas, le maire de la municipalité de Páez a exprimé via Facebook ses condoléances à la famille et à la communauté de Corozal, face au malheureux incendie qui a coûté la vie aux 5 enfants mineurs.

« Hier soir, nous parlions personnellement avec la communauté, avec la famille, apportant nos condoléances et notre soutien en cette période difficile », a déclaré le maire.

Le maire a assuré que les enquêtes avaient confirmé le décès par suffocation, tout en continuant à soutenir la communauté et les membres de la famille.



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *