Prolongé jusqu’en 2027, JB Bickerstaff rend hommage à ses joueurs | NBA

Prolongé jusqu’en 2027, JB Bickerstaff rend hommage à ses joueurs |  NBA, jacquin couvreur


Prolongé jusqu’en 2027, JB Bickerstaff rend hommage à ses joueurs |  NBA, jacquin couvreurPromu coach principal en février 2020, JB Bickerstaff a signé une prolongation le liant aux Cavs jusqu’à la saison 2026/27. Le fruit d’un début de saison qui a dépassé toutes les attentes du côté de l’Ohio, Cleveland étant toujours solidement accroché aux portes du Top 4 à l’Est, un véritable exploit alors que tous les observateurs voyaient cette équipe dans le ventre mou, au mieux.

Le stratège de Cleveland a tenu à rendre hommage à ses joueurs avant la grande victoire acquise cette nuit face à Toronto, déjà la 20e de la saison, presque autant que sur l’ensemble de la saison 2020/21 (22v-50d).

« Toutes ces choses qui arrivent, et je pense qu’il est extrêmement important que ce soit mis en lumière, c’est grâce à ces gars dans le vestiaire », at-il tenu à souligner. « Rien de tout cela n’arrive s’ils ne croient pas, s’ils n’adhèrent pas, s’ils ne s’engagent pas dans ce que nous voulons faire. L’accent devrait être mis sur ces gars, la façon dont ils se sont engagés les uns envers les autres et envers l’équipe ».

Audace, franchise et communication

Les joueurs ont en effet adhéré au projet un peu fou mais en thousiasmant de réussir le « very tall ball » avec trois grands dans son majeur. La défense, le jeu direct, l’apport d’un vétéran comme Ricky Rubio mais aussi l’étincelle d’Evan Mobley ont été autant d’autres éléments qui ont fait la balance dans le bon sens.

Pour Darius Garland et Kevin Love, deux autres éléments sont à mettre en avant pour évoquer la patte Bickerstaff : sa franchise et l’importance de la communication au sein du groupe.

« Il y a une choisie que j’apprécie vraiment chez lui, c’est qu’il va toujours être honnête avec vous. C’est juste super facile d’aller parler à quelqu’un comme lui. Il peut parler de musique ou de n’importe quoi, vraiment », un délégué Darius Garland. « JB, c’est un gars spécial. Il n’y a pas beaucoup de personnes comme lui dans la ligue, à mon avis. Je suis très heureux qu’il ait obtenu une prolongation et j’espère qu’il restera longtemps ici ».

Les compliments de Kevin Love en disent également beaucoup sur ce qu’a réussi à accomplir JB Bickerstaff et viennent rappeler que la cohésion du groupe et l’aspect mental sont au moins aussi importants que le reste.

« Je l’ai vu dans un certain nombre d’équipes où quelque chose peut tout faire déraper. Lui ne laisse pas ce genre de choses se produire. Sa communication est de très haut niveau. Et je pense qu’il comprend les points positifs que nous avons ici. Il couve les joueurs, il les nourrit, il veut continuer à faire grandir, et ne prend aucun jour de congé. C’est ce que je respecte et apprécie chez JB, il vit, mange et respire basket », un glissé à l’intérieur.

Confirmer dans le temps

L’objectif va maintenant être de prolonger cette euphorie ambiante le plus longtemps possible et bien sûr de durer dans le temps. La stabilité au poste de coach, ça compte aussi, particulièrement dans une franchise qui en a utilisé sept en sept ans (Byron Scott, Mike Brown, David Blatt, Tyronn Lue, Larry Drew, John Beilein.et donc JB Bickerstaff).

« Quand vous regardez les meilleures équipes et les meilleures franchises de cette ligue et il y a de la continuité », at-il ajouté. « Que ce soit dans le front office, le staff, le roster et je pense que c’est comme ça qu’on construit. Il est difficile de construire quand les choses changent constamment. Je pense que nous sommes dans une position où, si vous regardez notre roster, nous avons des gars qui sont là pour un moment. C’est la même chose avec le staff, nous sommes engagés pour une longue période ».

S’il parvient à aller au bout de son contrat actuel, JB Bickerstaff sera alors le coach qui aura été en poste le plus longtemps à Cleveland, succédant à Lenny Wilkens (1986-1993).

Tirs Rebonds
Joueurs MJ Min Tirs 3pts LF Désactivé Déf Tot PD pb Int Ct ETP pts
Guirlande Darius 33 34,4 47,6 38,9 91,4 0,5 2.5 3.0 7.3 3.6 1.3 0,1 1.6 19,9
Jarrett Allen 32 32,8 70,5 14.3 70,7 3.3 7.5 10.8 1.9 1.9 0,9 1.4 1.9 17,0
Collin Sexton 11 28,8 45,0 24,4 74,4 1.2 2.1 3.3 2.1 2.8 0,9 0.0 2.3 16,0
Evan Mobley 31 33,7 50.1 30.6 74,5 1.6 6.5 8.2 2.5 1.6 0,8 1,8 2.1 14,9
kevin amour 31 21,8 43,9 42,6 88,2 1.2 6.4 7.6 2.1 1.2 0,4 0,2 1.1 14,5
Lauri Markkanen 30 30.3 41,4 30.6 85,2 1.1 4.2 5.3 1.7 0,9 0,7 0,5 1,8 13.4
Ricky Rubio 34 28,5 36,3 33,9 85,4 0,4 3.7 4.1 6.6 2.6 1.4 0,2 2.2 13.1
Cedi Osman 27 22,7 45,6 40,5 70,7 0,4 2.3 2.7 1.7 0,9 1,0 0,3 1.9 11.6
Rajon Rondo 1 16,8 22,2 25,0 83,3 0.0 5.0 5.0 3.0 1,0 1,0 0.0 3.0 11,0
Isaac Okoro 27 28,4 45,4 32.1 71,9 1.2 2.4 3.6 1.9 1.1 0,8 0,3 2.5 9.0
Malik Newman 1 7.7 60,0 0.0 100,0 0.0 1,0 1,0 1,0 1,0 0.0 0.0 0.0 8.0
Brandon Goodwin 3 22,7 38,5 0.0 25,0 0,7 3.0 3.7 4.7 1.7 0,7 0.0 2.3 7.3
Doyen Wade 28 20.2 43.2 32,9 76,9 0,8 2.7 3.5 1.2 0,4 0,5 0,1 1.6 5.1
Justin Anderson 3 15,5 50,0 33,3 75,0 0.0 2.0 2.0 2.0 0,7 0,3 0.0 1.3 4.3
Lamar Stevens 25 12.9 38,9 30.3 61,1 0,7 1.4 2.0 0,6 0,4 0,2 0,2 1.3 3.8
Tre Scott 2 5.7 50,0 0.0 0.0 0,5 0,5 1,0 0.0 0.0 0,5 0,5 1,0 3.0
Denzel Valentine 22 9.3 37.1 40,9 0.0 0,4 1.3 1.7 0,5 0,5 0,3 0.0 0,8 2.9
Dylan Windler 24 10.5 44,4 41,7 75,0 0,5 1.5 1.9 0,9 0,4 0,2 0,1 1.1 2.8
Rj Nembhard 5 8.0 45,5 0.0 50,0 0.0 0,4 0,4 2.0 0,2 0.0 0.0 0,4 2.2
Kévin Pangos 18 8.7 33,3 23,1 75,0 0,1 0,4 0,6 1.7 0,4 0,1 0.0 0,6 2.2
Luc Kornet 2 7.4 20,0 0.0 66,7 1,0 0,5 1.5 0,5 0.0 0.0 0,5 0,5 2.0
Ed Davis 12 9.3 75,0 0.0 16,7 0,4 2.7 3.1 0,1 0,2 0,2 0,6 1.4 1.6
Chute de Tacko 11 5.3 41,7 0.0 28,6 0,6 1.5 2.1 0,2 0,3 0.0 0,5 0,3 1.1



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *