Quelle est l’origine de Cuautitlán Izcalli

Quelle est l’origine de Cuautitlán Izcalli, jacquin couvreur


Quelle est l’origine de Cuautitlán Izcalli, jacquin couvreur
La municipalité de Cuautitlán Izcalli était habitée principalement par des groupes Otomi et Chichimeca. (Photo : FB/@GobIzcalli)

le État de Mexico protège des milliers d’histoires anciennes au sein de ses 125 communes, Cuautitlán Izcalli C’est l’un des nombreux espaces qui ont été habités depuis l’époque de la Mexique préhispanique. Les racines précolombiennes sont appréciées du nom, car il vient du Nahuatl cuauhuitl Que veut dire « arbre » ? Titre Que signifie « entre » et dérive également de hisser « vous » et tais-toi « maison » qui se traduisent par : ta maison parmi les arbres.

C’est la municipalité numéro 121 selon le décret 50 de la législature XLV de cette région, qui a été publié le 22 juin 1973. Le Institut national du fédéralisme et du développement municipal (INAFED) souligne que le territoire était habité par des groupes Olmèques, Chichimèques, Teotihuacan et Toltèques, qui étaient initialement des chasseurs nomades, cependant, en raison des caractéristiques du sol, ils ont décidé de s’y installer.

L’auteur Gaudencio Neri Vargas souligne que malgré la grande diversité culturelle des différents peuples qui sont arrivés, la recherche a révélé que le groupe le plus ancien qui peuplait cet espace était les otomi.

Quelle est l’origine de Cuautitlán Izcalli, jacquin couvreur
Carte de Cuautitlan Izcalli (Photo: Google Maps)

Au fil du temps, le territoire a été envahi par les culture tepanèque qui dominait la zone nord du courant Mexico. Tezozomoc, le chef maximum de cette culture, a commencé à dicter des normes sociales et a établi son propre système politique pour avoir le contrôle absolu du lieu.

Cependant, avec l’expansion de l’empire Mexica, les Tepanecs ont dû céder une partie de leurs territoires, parmi lesquels se trouvait la municipalité. En fait, le tlatoani Moctezuma Xocoyotzin décide de confier à son neveu la charge de la démarcation. Plus tard, avec le chute de Tenochtitlan en 1521, Izcalli resterait aux mains des Espagnols.

A cette époque, différents propriétaires terriens européens sont amenés à s’occuper des lieux de l’aire métropolitaine et à veiller sur les groupes indigènes afin de leur enseigner la religion catholique et de les « éduquer » aux valeurs dominantes. Ces personnages s’appelaient encomenderos.

Il a été Hernán Cortés qui a confié ce site au soldat Alonzo Avila, qui avait gagné ce rôle pour ses contributions courageuses aux différentes batailles de l’armée espagnole, cependant, pour des raisons inconnues, il a décidé de remettre la municipalité à son frère, l’explorateur Gil Gonzlez Davila.

Quelle est l’origine de Cuautitlán Izcalli, jacquin couvreur
Le parc du Miroir des Lys est l’une des zones récréatives les plus importantes de la municipalité. (Photo : Instagram/@sauza.mcmxciv)

Selon les données de la municipalité, avec le le temps de l’indépendance, le site a fait face à plusieurs changements dont son annexion à Tlalnepantla, connu à l’époque comme le cinquième arrondissement. Une plus grande attention a commencé à être accordée au développement culturel de la région, car à cette époque, la population était un mélange d’indigènes, de métis et de criollos.

En raison du progrès considérable des traditions et des coutumes, ils ont commencé à élever 13 communes qui survivent aujourd’hui : Axotlán, San Juan Atlamica, La Aurora, Santa Bárbara Tlacatecpan, San José Huilango, San Lorenzo Río Tenco, San Mateo Ixtacalco, San Martín Tepetlixpan, Santa María Tianguistengo, San Francisco Tepojaco, Santiago Tepalcapa, El Rosario et San Sebastian Xhala.

A noter que celles-ci ont été érigées sous le syncrétisme de l’héritage espagnol et de l’héritage Chichimeca et Otomi. Plus tard, lors de la Révolution méxicaine, Cuautitlán s’est démarqué pour être le théâtre de la lutte paysanne, puisque plusieurs habitants étaient favorables au renversement de la dictature de Porfirio Diaz.

Quelle est l’origine de Cuautitlán Izcalli, jacquin couvreur
La commune est gouvernée par le Parti d’action nationale (PAN) et compte au total 511 675 habitants. (Photo : FB/@GobIzcalli)

En revanche, la création officielle de la commune reviendrait au président Luis Echeverria Alvarez et avec le gouverneur de l’État de Mexico, Carlos Hank Gonzalez, en juillet 1971 lors de la pose de la première pierre de l’ancienne Hacienda de la Venta, aujourd’hui Parc de sculptures.

Le même conseil municipal souligne que l’un des objectifs de la création de cette ville nouvelle était de fonder une ville qui pourrait «réguler la population et réduire la congestion dans la région métropolitaine”. Lors de la planification et de la construction de cette région, les plans des villes européennes et américaines ont servi de base.

Pour cette raison, dès le début, la création de « centres de travail, de services et de logement avec l’idée d’avoir des zones sportives et industrielles, des zones résidentielles et de vastes espaces verts » a été envisagée. Aujourd’hui, ce territoire se distingue par l’hébergement de multiples écoles de tous niveaux, de divers espaces récréatifs, dont le Miroir Parc des Lys et Stade Hugo Sánchez.

De même, la zone est connue pour la « rue de la faim », un espace situé dans le quartier de Cumbria qui se caractérise par la présence de plusieurs établissements pour manger et boire. Une autre des caractéristiques que le conseil municipal met en évidence est que « cette municipalité n’a pas été conçue pour avoir des feux de circulation, car elle a été créée par un système de circuits qui permet à la circulation des véhicules d’être plus efficace ».

Le dernier recensement effectué par le INEGI a souligné que la zone compte 511 mille 675 habitants, dont 48,6% sont des hommes et 51,4% sont des femmes sur un total de 109 km².

CONTINUER À LIRE:

Quelle est l’origine de Naucalpan et quels personnages célèbres y sont nés
Quelle était l’origine de Chimalhuacán et que signifie son nom ?
Quelle est l’origine de Coyoacán et quel rôle a joué Hernán Cortés ?





Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *