TVA et retenue à la source dans les contrats de construction immobilière

TVA et retenue à la source dans les contrats de construction immobilière, jacquin couvreur


Les contrats de construction de biens immobiliers ou de travaux matériels, comme on les appelle aussi, sont soumis à la taxe de vente et les paiements effectués pour ce concept sont soumis à une retenue à la source.

Taxe de vente sur les contrats de construction immobilière.

TVA et retenue à la source dans les contrats de construction immobilière, jacquin couvreur

La construction de biens immobiliers est soumise à la taxe de vente, suivant quelques règles particulières que nous préciserons ci-dessous.

Base imposable de la TVA dans les contrats de construction immobilière.

La base imposable de la taxe de vente dérivée de l’exécution de contrats de construction immobilière est régie par l’article 1.3.1.7.9 du décret 1625 de 2016, qui stipule dans sa première sous-section :

«Dans les contrats de construction de biens immobiliers, la taxe de vente est générée sur la partie des revenus correspondant aux honoraires obtenus par le constructeur. Lorsque les honoraires ne sont pas convenus, la taxe sera prélevée sur la rémunération du service qui correspond à l’utilité du constructeur. À ces fins, la partie correspondante des honoraires ou du bénéfice sera indiquée dans le contrat respectif, qui ne pourra en aucun cas être inférieure à celle qui correspond commercialement aux mêmes contrats ou à des contrats similaires. »

Nous avons une base imposable spéciale, qui correspond aux frais facturés par le constructeur, c’est-à-dire que les matériaux ou les fournitures ne sont pas inclus.

Si aucun honoraire n’est convenu, la base imposable sera l’utilité qui correspond au constructeur, qui doit figurer dans le contrat.

TVA et retenue à la source dans les contrats de construction immobilière, jacquin couvreur

Si ni les honoraires ni les bénéfices ne sont convenus dans le contrat, il n’y aurait aucun moyen de déterminer la base imposable spéciale et la TVA devrait être facturée sur la valeur totale du contrat.

TVA réduite sur les contrats de construction immobilière.

Le deuxième alinéa de l’article 1.3.1.7.9 du décret 1625 de 2016 indique les taxes déductibles que le responsable ou le constructeur peut déclarer :

« Dans ces cas, le responsable ne peut demander des impôts déductibles que pour les dépenses directement liées aux honoraires perçus ou au bénéfice obtenu, qui constituaient la base imposable de l’impôt ; par conséquent, en aucun cas la taxe de vente annulée n’aura droit à un escompte pour les frais et dépenses nécessaires à la construction du bien immobilier. »

En aucun cas, le responsable ne pourra escompter la TVA payée sur les matériaux, fournitures ou autres concepts autres que ceux directement liés aux honoraires ou bénéfices générés par le contrat, qui constituent la base imposable sur laquelle la TVA est générée.

Taux de TVA dans les contrats de construction immobilière.

En l’absence d’une règle fixant un taux spécial pour les marchés de travaux matériels ou immobiliers, le taux général de TVA est appliqué, qui est aujourd’hui de 19%.

Le taux de 19% est appliqué sur la base imposable spéciale dont nous avons parlé plus haut.

Retenue à la source dans les contrats de construction immobilière.

Comme toute activité économique génératrice de revenus soumis à l’impôt sur le revenu, les paiements effectués sur les contrats de construction de travaux matériels ou immobiliers sont soumis à une retenue à la source.

Base de retenue dans les contrats de construction immobilière.

La base sur laquelle la retenue à la source doit être appliquée dans ces contrats est de 100 % du paiement ou du crédit sur le compte.

TVA et retenue à la source dans les contrats de construction immobilière, jacquin couvreur
Contrat de gestion déléguée Le contrat de gestion déléguée est un contrat civil atypique, qui est assimilé à un contrat de mandat, et doit comporter des obligations inhérentes au contrat de travail.

Les dispositions de l’article 1.2.4.4.9 du décret 1625 de 2016 doivent être prises en compte, en ce qui concerne les contrats de construction immobilière exécutés par le biais de contrats de gestion déléguée, qui stipule dans son premier alinéa :

«Dans les contrats de construction d’ouvrages matériels d’immeubles par le système d’administration déléguée, l’entrepreneur, personne morale ou société de fait, appliquera le précompte mobilier sur la valeur des acomptes ou acomptes effectués en faveur de l’entrepreneur pour frais. « 

Cette base de rétention particulière s’applique exclusivement lors de l’élaboration d’un contrat de gestion déléguée ; dans tous les autres cas, la base de rétention est de 100 % de la valeur totale du contrat.

Retenue à la source sur les contrats de construction immobilière.

Le taux de retenue à la source dans les contrats de construction de travaux matériels ou d’urbanisation, tel que visé dans la norme, est de 2%, comme indiqué à l’article 1.2.4.9.1 du décret 1625 de 2016, dans son troisième alinéa.

Conseillé.



Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *