Une mine a été suspendue à Zaruma

Une mine a été suspendue à Zaruma, jacquin couvreur


Le ministre de l’Énergie et des Ressources naturelles non renouvelables, Juan Carlos Bermeo Calderón, avec le chef du portefeuille Développement urbain et logement, Darío Herrera ; le vice-ministre des Mines, Xavier Vera Grunauer, et d’autres autorités ont visité le centre de Zaruma, dans le but de coordonner les actions techniques sur place pour stabiliser la zone touchée par un gouffre causé par l’exploitation illégale de minerais.

Dans le cadre de cet agenda de travail, les autorités ont tenu une réunion avec des représentants du Corps du Génie de l’Armée, qui se sont déplacés sur la zone depuis hier pour contribuer à la prise de décision sur les mesures d’ingénierie à appliquer sur place.

Afin de déterminer la meilleure alternative technique, ils rapportent que l’échange d’informations a été convenu entre cette entité et l’Institut de recherche géologique et énergétique (IIGE), qui a collecté ces derniers jours des données géologiques, topographiques et géotechniques. De plus, un suivi des fissures dans les espaces entourant le gouffre est développé pour évaluer le comportement et la déformation du sol.

De même, il a été demandé au Ministère de l’Urbanisme et de l’Habitat (Miduvi) d’inventorier les maisons touchées, en guise d’apport préalable à la construction des travaux de stabilisation, considérée comme prioritaire pour réduire le risque d’effondrement des maisons à proximité du gouffre.


Maire de Zaruma : « Ils m’ont dit que tout allait bien, que j’exagérais »


De son côté, l’Agence de régulation et de contrôle de l’énergie et des ressources naturelles non renouvelables (ARCERNNR) a défini des actions communes avec les entités qui composent la table de travail « Crimes contre les ressources non renouvelables ». Il vise à renforcer l’intervention contre les activités minières illégales et à empêcher l’exploitation minière dans la zone d’exclusion.

Le ministère de l’Énergie indique qu’en collaboration avec les Forces armées, les opérations de contrôle et la vérification du respect des mesures de sécurité dans les concessions attenantes se poursuivent. Cinq mines ont été inspectées et une a été suspendue.

En ce qui concerne le service d’électricité, la Société nationale d’électricité CNEL EP – El Oro a signalé que 100 % de l’éclairage public a été rétabli dans les rues Colón et 9 de Octubre à Zaruma. Cela facilite les travaux d’évacuation et les études géologiques menées dans la zone.

De plus, des coupes de végétation et un entretien sont effectués dans les réseaux moyenne et basse tension pour assurer l’alimentation en électricité de ce canton de la province d’El Oro.

« Conformément aux dispositions du Président de la République, Guillermo Lasso, les équipes techniques institutionnelles travaillent en coordination avec le Comité des opérations d’urgence (COE) pour donner la priorité à la situation à Zaruma et définir des plans à long terme qui donnent un solution au problème du lieu », ont-ils souligné.





Source link

Articles recommandés

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *